Joël Lorand | L'arTmature Galerie d'art contemporain à Fresnay-sur-Sarthe

Joël Lorand

Type de création : 

Joël Lorand : Dessin, Peinture - L'arTmature - Fresnay-sur-Sarthe

Comment définir le travail de Joël Lorand, un artiste « enfant de l’art brut, singulier » ? Un artiste inclassable dont l’œuvre révèle « un univers unique, fou, hypnotique comme les dessins des primitifs, des animistes, des Polynésiens… » (Ouest France, 16 juin 2018, exposition de Saint-Céneri, dans l’Orne).

En regardant le travail de Joël Lorand, « on songe aux mythologies antiques, aux bestiaires médiévaux, à Jérôme Bosch revisité par Victor Brauner, aux constructions chimériques d’Adolf Wölfi, aux fresques médiumniques d’Augustin Lesage. Jardin imaginaire, univers souterrain ? Gangue, utérus, chrysalide ? Tourbillon de formes animales, végétales et humaines ? Peu importe. Cette poésie de l’insolite ouvre la voie à de multiples interprétations. » (extrait d’un article de Pauline Mélange pour le n° 289 de la revue d’art contemporain Cimaise.)

Cet autodidacte, passionné de dessin et de bande dessinée mais aussi de rock’n’roll, est né à Paris en 1962. Il a exercé comme pâtissier pendant quinze ans avant de se lancer à corps perdu dans la création artistique en 1994 après le naissance de son fils. Il réalise ses premières œuvres puis quitte Paris pour s'installer dans la région d'Alençon. Depuis lors, Joël Lorand n’a cessé de développer son œuvre, tout d’abord peinte en matières épaisses travaillées avec les outils de son premier métier, puis dessinée aux crayons de couleur sur carton. Les centaines d’œuvres réalisées témoignent, par cycles et par séries, d’une évolution remarquable.

Les séries Labyrinthes de la Procédure, Personnages Floricoles, Boucliers Cosmogoniques et d’autres encore, réalisées dans un graphisme volontairement élémentaire et enfantin, mêlent « les monstres les plus terrifiants à un système décoratif d’un grand raffinement où les règnesvégétal, animal et humain – se confondent et où la symétrie, aux effets hypnotiques, parfois confine à l’architecture. » (Les Grigris de Sophie). Une symétrie avec laquelle Joël Lorand prendra des libertés par la suite avec sa série Freaks, où il retrouvera la couleur.

À l’occasion de l’exposition de la série Freaks à Paris en 2013 (Galerie Béatrice Soulié), Patrick le Fur, dans la revue Artension, décrit Joël Lorand comme un « artiste visionnaire, chaman de la ligne et du motif » dont l’oeuvre graphique est aussi troublante que fascinante et qui, « sans savoir dessiner, nous entrouvre les portes de mondes inconnus, impensables. »

Véritable « machine à dessiner » comme il se définit lui-même, Joël Lorand poursuit son œuvre avec une nouvelle série de créations entamée depuis quelques mois, en rupture pourrait-on croire avec son travail antérieur. Ce sont ces derniers tableaux que cet artiste singulier présente aujourd’hui en avant-première à la Galerie L’arTmature.

« Tout artiste est visionnaire et singulier par définition. Visionnaire parce qu’il anticipe quelque chose qui va se passer ou montre un aspect caché de la réalité. Et c’est le sens même de la création d’être singulier», nous dit Joël Lorand.

 

Parmi ses expositions personnelles :

2000-2001 : Galerie L’Atelier au Mans et Galerie Art et Crafts à Avignon.

2002 : Début de la collaboration avec la Galerie Béatrice Soulier à Paris. Première exposition personnelle – « Urgence Intérieure » –, suivie de nombreuses autres.

2006 : Première exposition personnelle Galerie Grand’rue à Poitiers, suivie d'une autre en 2006.

2007 : Galerie Art@ctua au Mans.

2008 : Musée de la Création Franche à Bègles.

2009 : Musée Robert Tatin à Cossé-le-Vivien.

2010 : Manoir des Renaudières à Carquefou, et Château de Coupiac.

2011 : Galerie Bleu Provisoire à Château Gontier.

2011 : Première exposition personnelle – « Freaks » – Galerie Antoine Hyvernaud à Poitiers, suivie de deux autres (2014, 2016).

2012 : Espace Ecart à Marciac.

2013 : Galerie Alain Dettinger à Lyon.

2015 : Galerie du château, Renens, en Suisse.

2017 : Galerie Perrine Humeau à Nantes, Scène nationale 61 et Conseil départemental de l’Orne à Alençon.

2018 : Auberge des Soeurs Moisy, Saint-Céneri-le-Gérei (Orne).

 

Parmi ses expositions collectives :

1997-2001: Participations à différents salons ou expositions collectives à Paris et en région parisienne.

2003 : « Vision et Création Dissidentes » au Musée de la Création Franche à Bègles.

2004 : « Le Pluriel des Singuliers », Espace 13 – Galerie d’Art du Conseil général des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence.

2005 : « Start 2005 » à Strasbourg.

2006 : « 9ème Festival d'Art singulier » à Aubagne.

2007 : Première participation à la Outsider Art Fair à New York, suivie de nombreuses autres. Depuis cette époque, représenté aux États-Unis par la galerie anglaise Henry Boxer.

2007 : « 6ème Biennale d’Art naïf » à Laval.

2008 : « Éloge du dessin » à la Halle Saint-Pierre à Paris – « Eloquent Visions : Outsider and Visionary Art » à Twickenham (Grande-Bretagne) – « Art Elysées » à Paris.

2009 : Galerie Artset « Alechinsky, Pignon-Ernest, Vélikovic, Kijno, Arickx... » à Limoges – Première participation à PULS’ART au Mans.

2011 : « Vive la France », Galerie Gugging, en Autriche.

2014 : « MYCELLIUM », Centre Art Contemporain, Abbaye Auberive.

2015 : « Arts sur le fil » à la Halle au Blé, Alençon.

Joël Lorand est exposé en permanence à la Galerie Béatrice Soulié à Paris, à la Galerie Antoine Hyvernaud à Poitiers, à la Galerie Alain Dettinger à Lyon et chez Henry Boxer à Londres.

 

Exposition : 

O.V.N.I.

Joël Lorand - O.V.N.I. :  - L'arTmature - Fresnay-sur-Sarthe

Joël Lorand présente O.V.N.I., une exposition de ses derniers tableaux : "Objets visuels non identifiés"

 

Galerie L'arTmature © 2019

10-12, place Thiers - 72130 Fresnay-sur-Sarthe
Tél. : 06.67.48.28.56 ou 06.66.81.15.84
Conception du site internet :
www.web-open.fr
Agence de communication : www.hermes-multimedia.fr

 

Visiteurs

  • Nbre de pages vues : 19951
  • Nbre de visiteurs : 1968
  • Nbre de pages : 154
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.